La paix donnée par Jésus

 

Année C – dimanche 26 mai 2019, 6ème Dimanche de Pâques

 

Jn 14, 23-29

 

 

« C’est ma paix que je vous donne ». Jésus est ressuscité depuis plus de 2000 ans et le monde n’a cessé d’être en guerre. Nous oublions que le Seigneur a ajouté : « ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne » et recommande aussitôt : « ne soyez donc pas effrayés ». Il sait que la violence qui engendre la guerre vient de la peur de l’autre. Aussi promet-il de revenir vers nous car sa présence en chacun devrait être le rempart contre toute peur, puisqu’il a vaincu le mal dans le coeur de ceux qui croient en lui.

Dans un congrès sur la paix, avant de commencer, les intervenants discutaient et en sont arrivés à une dispute acérée. Un théologien invité s’est alors retiré. « Comment parler de paix lorsque tant de rivalités habitent les cœurs des conférenciers » a-t-il dit. La peur de ne pas voir son idée prévaloir, de paraître moins brillant que l’autre, avait engendré l’impossibilité de parler de paix.

La paix donnée par le Seigneur nous est confiée pour la diffuser autour de nous. La paix, dit St Paul, est un fruit de l’Esprit d’amour (Gal 5,22). Elle n’est pas celle du monde, qui repose sur un fragile équilibre des forces en présence. Elle est un don de l’amour du Christ pour chacun. Croire en cet amour fait naître en nous la paix. Nous pouvons alors offrir un amour capable de discerner la peur derrière l’agressivité de l’autre et de le rassurer par notre douceur. La paix du monde commence dans nos relations, elle commence en nous, elle naît de notre confiance en l’amour.  

Odile van Deth

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations