Dire merci

 

Année C – dimanche 13 octobre 2019

 

Lc 17, 11-19

 

 

« Et les neuf autres, où sont-ils ? ». Seul un des dix lépreux revint pour remercier Jésus. Peut-être parce que, Samaritain, il n’avait pas à aller faire authentifier sa guérison par les prêtres. Les autres, pris par les rites du temple, ne sont pas revenus vers le Seigneur.
 
Cela semble le comble de l’ingratitude et pourtant, n’oublions-nous pas souvent de dire merci à Dieu ? Le Seigneur est toujours prêt à nous sauver de notre morosité. Une inimitié qui nous tourmente, un souci familial, une maladie, peuvent être un rendez-vous d’amour avec l’Esprit de Jésus.
 
Corentin était bouleversé par l’incompréhension d’un collègue qui se plaignait à tous d’avoir été humilié par lui. Il cherchait vainement à se justifier. Enfin, il se tourna vers le Seigneur, lui demandant de guérir ce qui, en lui, avait involontairement provoqué cette situation. Aussitôt, il cessa de ruminer sa peine, d’imaginer quoi dire à ce collègue. Accueillant la paix de l’Esprit, il déborda d’action de grâces alors que rien encore n’était réglé.
 
Pas toujours facile de penser à dire merci. Savoir jouir des plus petites choses, se réjouir de tout, c’est cela remercier le Seigneur, qui veut que nous tirions parti de chaque événement. Des incroyants comme Irène savent remercier la vie. Trop pauvre pour partir en vacances, elle profitait de son congé pour prendre le temps de savourer son café le matin, de faire de la couture, des confitures, et concluait en disant : «C’est bon tout ça ! Le mois d’août, c’est merveilleux. ».

 

Odile van Deth 

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations