Qui est l’autre ?

 

Année B – dimanche 8 juillet 2018

 

Marc 6,1-6

 

« N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie ? » Jésus revient dans sa ville, il prend la parole à la synagogue le jour du Shabbat, et on s’étonne de sa sagesse, des miracles qu’il a accomplis ailleurs.

Alex était un petit homme âgé, réservé, vêtu pauvrement. Ses voisins le saluaient à peine. Un jour quelqu’un demanda à la gardienne de l’immeuble où habitait Mr Ivanovitch. Elle eut du mal à se souvenir qu’il s’agissait de celui que tout le monde appelait Alex. « C’est que j’ai besoin de le voir, car lui seul peut m’aider à déchiffrer du persan ancien. C’est un grand savant ». La concierge n’en revenait pas. Ce petit homme à qui elle aurait presque fait l’aumône, un grand savant ?

Bien des incompréhensions dans les familles viennent de la rigidité qui ne permet pas au conjoint, à l’adolescent de se révéler autre que ce que l’on pensait. « Tu n’es plus celle que j’ai épousée » reproche un mari à sa femme. Connaissait-il cette femme ou avait-il projeté sur elle une image idéalisée ? Ne pourrait-il pas au contraire s’émerveiller de ce qu’elle devient, peut-être grâce à son amour à lui ? Ne pourrions-nous pas croire à la Présence de Dieu qui fait évoluer chacun vers son être vrai ?

Ainsi nous côtoyons-nous sans nous connaître, sûrs pourtant que l’autre correspond à la catégorie où nous l’avons classé une fois pour toutes. Ainsi Jésus était-il catalogué comme un charpentier auquel ses compatriotes ne pardonnaient ni sa célébrité ni ses amitiés avec ceux qu’on appelait les pécheurs.


Odile  van Deth

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations