Le pain qui donne la Vie

 

Année B – dimanche 5 août 2018

 

Jean 6,24-35

 

« Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain à satiété ». Les manipulateurs jouent sur ce besoin humain de s’en remettre à un autre pour être assuré de ne pas manquer du nécessaire. Jésus, lui, n’a pas voulu séduire les foules ; il a multiplié les pains pour faire naître la foi.

Son seul but était de révéler qu’il était «  le pain de Dieu qui donne la vie au monde ». Les pains multipliés étaient le symbole de l’abondance de vie divine offerte par le Père aux humains.

« Je suis le pain de vie. Celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif », n’aura plus d’autre besoin que de se sentir enfant du Père, de se laisser guider par lui pour tout ce qui est nécessaire dans les plus petites choses.

Oui, il faut manger, finir le mois, trouver du travail. Mais ce que Jésus annonce, c’est que celui qui croit en lui, qui croit que le vrai besoin humain est de participer à la vie divine qui est l’amour de Dieu répandu dans nos cœurs et nous donne la possibilité d’aimer tous ceux que nous côtoyons, celui-là recevra en plus ce dont il a humainement besoin.

Sr Marie-Pierre avait été bien contrariée quand sa supérieure lui avait demandé le gâteau préparé pour fêter Noël en communauté, afin de le donner à une famille pauvre. Le lendemain, un carton de dix cakes arrivait.

Croire que Dieu est Père et que le Christ nourrit en nous notre besoin d’être aimé et d’aimer, voilà ce que signifie être chrétien. Le reste est donné en plus, soyons-en sûrs.


Odile  van Deth

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations