Habiter la confiance

 

Année C – dimanche 2 décembre 2018

 

Luc 21,25-28.34-36

 

 

«  Les hommes mourront de peur. Priez sans cesse, alors vous aurez la force de tenir debout ». Faut-il réciter sans cesse des prières ? Non, puisqu’ailleurs dans l’Evangile le Seigneur recommande de ne pas rabâcher les prières (Mt 6,7).

St Antoine, ermite au désert, priait sans cesse et faisait de grandes pénitences. Un jour le Seigneur lui dit : « à Alexandrie, un cordonnier en fait plus que toi pour moi ». Antoine se rendit dans la métropole et demanda au savetier : « Que fais-tu pour Dieu ? ». « Rien, je n’ai pas le temps, je dois nourrir ma nombreuse famille » répondit-il. « Pries-tu beaucoup ? » répliqua Antoine. « Non, pas assez ». Antoine, de plus en plus interloqué, s’impatienta : « À quoi penses-tu alors toute la journée ? – Je vois les gens passer et j’ai compassion d’eux parce qu’ils ne distinguent pas le sens de leur vie ».

Bien des peurs aujourd’hui, devant le terrorisme ou l’état de la planète, semblent faire écho à l’affolement dont parle Jésus. Pour ne pas se laisser prendre par l’inquiétude, il recommande: « restez vigilants et priez sans cesse ». Prier sans cesse, selon le cordonnier d’Alexandrie, c’est, dans chaque événement, insignifiant ou lourde épreuve, garder présent le sens de la vie.

Dieu n’a rien à voir avec le mal, il ne « permet » aucun mal ; mais ce n’est qu’à travers nous qu’il peut combattre le mal. Nous sommes engagés dans cette lutte. Prions pour habiter la confiance en collaborant avec le Dieu d’Amour. Tout est remis aux mains de celui qui prie.


Odile  van Deth

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations