Disponibilité à l’Esprit

 

Année B – dimanche 22 juillet 2018

 

Marc 6,30-34

 

« Venez à l’écart, dans un endroit désert, et reposez-vous un peu ». L’évangéliste note qu’ils avaient vraiment besoin de repos, puisque « les arrivants et les partants étaient si nombreux qu’on n’avait même pas le temps de manger ». A leur arrivée, ils se trouvent devant une foule avide d’entendre Jésus qui se laisse émouvoir. Malgré sa fatigue « il se met à les instruire longuement ».

Valérie avait choisi, avec son mari, des vacances tranquilles, près d’une petite plage sans vacanciers. À peine installés, une femme avec ses enfants bruyants planta son parasol près d’eux, cherchant à lier conversation. Valérie répondait par monosyllabes puis courut se baigner. Son mari la rejoignit et lui fit remarquer son peu d’amabilité. « Mais tu vois bien qu’elle n’est pas intéressante » répondit Valérie. « Toute personne est intéressante » répartit son époux. En nageant, Valérie réfléchit. L’Esprit de Jésus lui suggérait qu’elle pouvait être son ambassadrice. Au lieu de s’arrêter pour se sécher sur un rocher, elle revint près de la dame qui s’empressa de lui raconter ses malheurs et difficultés. Pendant toutes les vacances, Valérie essaya, à l’écoute intérieure du Seigneur, de lui montrer le bon côté des choses, de lui faire prendre conscience de ses possibilités. Elle laissa Jésus « instruire » cette femme à travers les réponses qu’elle tentait de faire.

Notre monde est une foule « comme des brebis sans berger » qui attend des croyants assez attentifs à l’Esprit pour se rendre disponibles.


Odile  van Deth

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations