Méditation de la semaine

Fécondité

 

Année A – 33ème dimanche 2017 - Evangile de Matthieu 25, 14-30
 
 « Entre dans la joie de ton maître ». L’évangile, souvent lu comme une promesse pour le ciel, après la mort, s’adresse aux vivants. C’est dès aujourd’hui que Jésus nous invite à entrer dans sa joie.
Le défi de la vie humaine est de faire fructifier toutes les possibilités que l’histoire de chacun lui offre. Tout événement, toute blessure, sollicitent une réponse de vie. Celui qui enterre l’argent est comme ceux qui ressassent leurs malheurs sans s’apercevoir de la richesse offerte dans ce qui leur est arrivé. Ils ne voient même pas les dons qu’ils ont et qu’ils pourraient exploiter pour retourner la situation. Ils restent prisonniers de leur histoire.

Alice a été terrorisée dans son enfance par un père violent qui la battait quand elle avait une mauvaise note. Adulte, elle n’osait rien risquer par peur de rater, enterrant ses dons d’organisatrice dans sa peur. Un jour, elle a vu qu’elle restait esclave de la violence de ce père et que le Seigneur la poussait à vivre sa vie à elle. Sûre de la force de l’Esprit, elle a alors accepté de collaborer à monter un accueil pour femmes battues.

Jésus nous offre sa joie en nous invitant à ressusciter avec lui, à transformer nos blessures en fécondité, en intensité de vie.

Le serviteur qui enterre son talent illustre le malentendu entre l’humanité et le Seigneur. Comme lui, nous accusons Dieu de ce qui nous arrive, comme lui nous l’imaginons comme un moralisateur sévère, alors qu’il nous invite à devenir féconds à partir de notre histoire.


Odile van Deth


Retour à l'accueil │  Page suivante │  Page précédente

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations